• 5-la question du sens / complementarité des outils

     

     

    Valérie DE NADAI, IEN - novembre 2016/ Orléans-val de  Loire                                                                                          Introduction à la conférence de Christine BAUDUCCO

    « …Le classeur des savoirs est un outil collectif au service d’un enseignement explicite, il  n'a pas vocation à se substituer au carnet de suivi, cahier de progrès au cahier de réussite mais il en est intelligemment,  voir essentiellement, complémentaire. Une complémentarité visant à répondre à cette question « comment faire en sorte que l'élève, de façon pertinente, puisse évaluer voir valider ses propres compétences ? ». Question considérée  par les chercheurs en éducation comme étant une clé de la réussite de l'ensemble des élèves….                                                                                                                                                                                 …Cette question renvoie, plus largement, à la question du sens omniprésente dans les nouveaux programmes et s'inscrit dans le triptyque « agir,réussir et comprendre ».                                                                   -Agir : c'est-à-dire prendre des initiatives, faire, essayer, recommencer. Ce qui implique pour l'enseignant une mise en activité de l’élève.                                                                                                                                          -Faire réussir ses élèves : ce qui implique que l’enseignant qualifie les critères de réussite de chacune des tâches  proposées.                                                                                                                                                               -Enfin, amener les élèves à comprendre : ce qui impose une prise de distance par le langage par rapport à la tâche, une mise en réflexivité : « comment on a fait pour réussir et surtout ce qu'on a appris en faisant ».     Christine BAUDUCCO « Autant d’enjeux qui trouvent réponse dans la mise en œuvre d’un classeur des savoirs, en nécessaire réflexion et complémentarité avec d’autres outils… » 

     

    Christine BAUDUCCO, conférencière - Extraits de conférences 2016 / 2017                                                                               CSA et Classeur des savoirs : Complémentarité des outils / lien avec les évaluations des élèves 

    « …Sur le fond, avec le classeur des savoirs, on est : premièrement, sur une évaluation positive puisqu’on met en valeur, le résultat obtenu, ce qui est acquis. Deuxièmement, on propose une lecture de la progressivité des apprentissages.  Chaque fiche est élaborée et insérée dans le classeur en fin de séquence. ; En suivant cette chronologie, on  donne donc à voir le cheminement des élèves tout au long de l’année ou mieux des 3 années du cycle 1…                                                                                                            …Sur la forme : les intitulés des fiches peuvent être utilisés pour renseigner le CSA. Le « nous savons » des fiches du classeur devient « je sais ». Ainsi, on cible très précisément les attendus des programmes mais surtout, on est en lien direct, en temps et en contenu, avec les activités menées dans  la classe.

    On offre des intitulés compréhensibles pour certains parents, particulièrement en REP et REP+, puisque ce sont les élèves qui, avec leurs mots et leur compréhension, élaborent les fiches. On offre ainsi une lisibilité des attendus de l’école maternelle aux familles qui sont le plus en marge du système scolaire… »